Du Cheval d'Armes aux réseaux sociaux

La Société d'Encouragement pour l'Elevage du Cheval d'Armes voit le jour en 1920.
Elle a pour but d'encourager l'élevage d'un cheval destiné principalement à la remonte de l'armée belge puis, progressivement, aux loisirs.


A partir de 1930, la motorisation de l'armée et des transports réduit fortement les débouchés. Notre association  devenue "le Demi-Sang Belge" va s'attacher à promouvoir l'élevage de chevaux de selle plus légers, plus élégants, par l'utilisation de géniteurs plus "proches du sang".

La seconde guerre mondiale  entraîne une mise en veilleuse des activités de la Société qui continue toutefois à inscrire des produits pour satisfaire les exigences de l'occupant et les besoins de la clientèle belge, contraignant les éleveurs à s'orienter vers la production de chevaux d'attelage. Les réquisitions de l'armée d'occupation appauvrissent le nombre et la qualité du cheval de demi-sang belge et, à l'issue de la seconde guerre mondiale, il ne reste que très peu de juments et quelques étalons trotteurs: il faut donc reconstituer les élevages et améliorer ceux qui restent tout en suscitant chez les éleveurs un intérêt pour l'élevage du demi-sang.

L'engouement pour les sports équestres, tant en Belgique qu'à l'étranger, pousse ensuite les éleveurs à améliorer leur élevage (ou à en créer) en important des juments et des étalons de qualité, souvent d'origine prestigieuse (principalement française mais également anglaise, irlandaise, allemande ...). Ces sujets vont constituer le noyau de l'élevage du cheval de sport moderne.

A titre de récompense pour les efforts accomplis et les résultats obtenus au cours d'un demi-siècle d'existence, notre association devient en 1967 « Société Royale ». Mieux connue depuis 1991 sous l'appellation "Studbook SBS ", notre association lance à cette époque un programme ambitieux tant sur le plan zootechnique que sur le plan de la communication. La notion de performance est devenue prioritaire et le choix des géniteurs, draconien.

Depuis plus de 25 ans, le Studbook SBS met à la disposition des éleveurs un passeport agréé  par le Ministère de l'Agriculture belge, les Fédérations Nationale et Internationale des Sports Equestres, la Fédération Mondiale des Stud-Books WBFSH et toutes les instances d'élevage étrangères : le fameux "LIVRET BLEU sBs" dont plus de 25.000 exemplaires sont en circulation à ce jour !

Au début de ce troisième millénaire, le SBS a franchi un pas supplémentaire et audacieux en mettant à la disposition des internautes du monde entier sa base de données dans son intégralité et de manière totalement gratuite.Cet outil permet à chacun de suivre pas à pas l'élaboration du dossier d'élevage des produits SBS, de naviguer à travers le pedigree de près de 100.000 chevaux de sport, ainsi que d'en analyser les performances et la production.

Plus récemment, le SBS s’est allié avec des opérateurs spécialisés pour encore améliorer ce service. Il est aussi présent sur les réseaux sociaux afin  de suivre l’actualité au plus près et d’informer au plus vite et au mieux les Internautes.

Il est vrai qu’il y a de quoi ! Depuis deux ans, le SBS termine la saison sportive à la 3e place du classement mondial des studbooks établi par la WBFSH et il étend sans cesse ses activités à l’International avec des expertises des étalons spécifiques aux Etats-Unis et en Italie.

De tout cela et de beaucoup d’autres choses (les programmes et résultats des concours, les nouvelles du monde de l’élevage, les informations pratiques pour rejoindre la grande famille du SBS, etc), il est question dans les différentes pages de ce site Internet pour renforcer les liens de communication qui nous unissent.